15-01-11

La Justice belge soutient les abus d'enfants

ActionPrisonBruges.jpgLA JUSTICE BELGE SOUTIENT LES ABUS D'ENFANTS

Marcel Vervloesem, membre du conseil de l'association 'Werkgroep Morkhoven', a été libéré il y a quelques mois.

Au 3.12.2010 la Justice belge a diffusé le message qu'il avait 'rompu avec l'association Werkgroep Morkhoven'.

Ce qui était incorrect parce que Marcel Vervloesem a été libéré sous conditions (inconstitutionnelles). Il a l'interdiction de contacter et parler: 1° la presse 2° les organisations qui luttent la maltraitance des enfants 3° ses amis de l'association Werkgroep Morkhoven qui l'ont visité pendant 2 ans au prison.

Il y a quelques semaines, la mère de Marcel était gravement malade. Elle a demandé aux enfants de se réunir. Mais le demi-frère de Marcel qui a, il y a quelques années, diffusé les rumeurs sur les 'abus sexuels' de Marcel à travers la presse, n'a pas envoyé un message à Marcel et sa fille. Marcel ne savait même pas que sa mère était décédée. Il n'a pas été invité aux funérailles.
Le demi-frère de Marcel qui a toujours été soutenue par la Justice, a motivé sa décision en disant que 'le ministère de la Justice avait imposé une interdiction de contact avec Marcel Vervloesem'.

Sur le demi-frère de Marcel, il y a 30 Procès-Verbaux d'infractions sexuelles avec des enfants (sans que la Justice les examine). Le ministre de la Justice belge qui est aussi responsable pour l'étouffement de l'affaire Zandvoort impliquant plus que 80.000 (!) d'abus sexuels d'enfants, est bien au courant de ces faits.

Pièce jointe: un document de l'affaire de la pornographie d'enfants de Zandvoort qui était caché par la Justice belge

zandvoort_viols_bebe_creche_b.gif

14-12-10

Les abus sexuels d'enfants: l'église catholique

MisbruikKerk.ArthurLuystermanskamercommissie.jpgOn n'arrête pas de parler des scandales d'abus sexuel d'enfants à l'intérieur de l'église catholique. Mais l'affaire pédopornographique de Zandvoort a bien démontré combien d'hommes politiques, de juges et de journalistes protègent activement l'industrie pédopornograhique. La raison pour cette protection consiste dans le fait de l'implication de ces gens eux-mêmes ou de leurs amis dans cette industrie. Si non, comment expliquer cette protection-là? Serait-ce par respect des enfants, peut-être? Ou par l'amour que ces gens portent à leur propres enfants?"

18:55 Gepost door skieven zievereer in Abus sexuels, Eglise | Permalink | Commentaren (0) | Tags: enfants, abus sexuels, église |  Facebook |

Marcel Vervloesem: 'Libre'

 

Devant la plaque commémorative pour les résistants à Bruxelles
Marcel Vervloesem qui nous a révélé l'affaire Zandvoort, un réseau des enfants et mêmes des bébés torturés et violés, est libre après été enfermé pendant 2 ans dans les conditions les plus inhumaines.
Mais il est 'libre' sur condition qu'il ne contacte pas la presse; qu'il ne travaille pas avec des associations qui luttent contre les abus sexuels des enfants; qu'il ne prend pas contact avec nous, ses meilleurs amis qui le visitait pendant 2 ans au prison; qu'il ne contacte pas l'acteur flamande Mr. Jo Reymen qui le soutenait mais qui n'est pas membre du Werkgroep Morkhoven.
C'est vraiment scandaleux, certainement dans le cas d'un homme qui est devenu lourdement malade (coeur, reines, diabète, cancer).
Tout ce qu'on veut, est étoufffer l'affaire Zandvoort avec ses 90.000 victimes.